Dernière mise à jour : 16/04/2017


Box art
Historiques de montage

Hawker Fury I de Matchbox

Montage précédent : Potez 637
Montage suivant : Nord 1101 Ramier

Descriptions

Visuels

Si si ! J'en ai encore des Matchbox ! C'est le pied, non ? La boite est en bon état ainsi que les éléments à l'intérieur, grappes, decalco et plan.

Le support des décalco est un peu jauni, mais ils semblent en bon état aussi. Je ferai quand même attention au moment de la mise dans l'eau !

Repérage des couleurs à partir d'un plan simple mais bien pensé, affichant également le détail de peinture pour les petites pièces.

C'est un biplan, alors il faut des haubans ! donc je perse ! Pour celui là, j'ai fusillé 4 mêches de 0,3mm. Peut-être dû à l'age de la maquette, mais j'ai l'impression que le plastique est particulièrement dur. Il faudra aussi que je remplace ma perceuse à main qui a du mal à serrer de si petites mêches.

J'ai quand même réussi à perser tous les trous nécessaires.

Assemblage du fuselage. Il est petit et se jointe bien, 2 pince sont suffisantes pour le tenir.

Je préfère enlever le pilote après m'être assuré que je pourrai le replacer quand le maquette sera terminée. Un peu de mastic (surfacer) sur les jointures tout de même. Préparation de l'empennage et des mats de capot qui sont très bien pensés et s'assemble facilement.

L'aile basse et le capot équipé des mats sont placés sous et sur le fuselage. Puis l'empennage prend sa place.

 

Enfilage des fils qui seront les haubans de train, collés à la cyano.

Puisc'est le tour des fils sur la partie haute de la queue, le bas étant équipé de mats qui viendront plus tard. Les mini pinces tendent les fils pendant le collage.

Enfilage des fils sous l'aile haute avant les opérations de montage.

Les fils sont en place, je commence à monterles mats extérieurs. Pour les aligner aux trous de réceptionde l'aile haute et donc leur donner la bonne inclinaison, je place face à face l'aile haute et l'aile basse sur le tapis "millimétré" en alignant le haut des mats centraux sur les même lignes de tapis que les trous correspondant de l'aile haute. Du coup, lorsque je colle les mats extérieurs, je fais en sorte que leurs points hauts soient sur lamêle ligne du tapis que les trous correspondants del'aile haute. Reste à et bloquer chaque mat (ici avec un pot de peinture) dans la bonne inclinaison.

Collage de l'aile haute ; cette dernière est posée à plat sur un support légèrement sur élevé permettant à l'ensemble "fuselage/aile basse" retourné de reposer sur la queue à l'arrière. Je commence par ajuster les mats centraux et jeles colle. Une fois bien sec et relativement solide, j'aligne les mats extérieurs et les colle également, en maintenant une certaine pression sur l'aile basse (lest avec ici des pots de peinture) pour éviter l'effet ressort. ATTENTION de bien repérer les fils de haubanage qui doivent impérativement être entre les mats extérieurs et les intérieurs.

Vue du tricotage (fils placés dans leur trou de destination respectif).

Autre vue avec les fils tendus et collés à la cyano.

J'opte pour peindre les partie alu de suite. Je choisis le Tamiya X11 (brillant, chrome) pour la partie avant du fuselage, et le XF16 (alu mat) pour les ailes et l'arrière du fuselage. Et pour une fois, je les passe au pinceau brosse, ça donne de bons résultats avec les peintures alus.

On retourne l'appareil et je fixe le bloc radiateur en faisant attention aux fils déjà passés qui serviront après la pose du train principal.

Mise en place des jambes de trains. Leur centrage est toujours très délicat.

Reste à coller les roues et le bois d'atterrissage sous la queue et enfin l'hélice.

Vue sans décalcos de la maquette terminée..

Pour info, vues de près des fixations des haubans.
Voir la fiche du Hawker Fury I
Montage précédent : Potez 637
Montage suivant : Nord 1101 Ramier